Mulâtres et Métis du Monde Index du Forum

Mulâtres et Métis du Monde
Bienvenue sur ce forum destiné aux Métis, à leurs parents, enfants et familles.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Présidents et leurs enfants

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mulâtres et Métis du Monde Index du Forum -> Lecture -> Revue de presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MéliA438
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 462
Localisation: Canada
Âge: 28
Féminin
Origines: Afrique/Antilles

MessagePosté le: Sam 20 Déc 2008, 00:42    Sujet du message: Les Présidents et leurs enfants Répondre en citant

Les Présidents et leurs enfants.
Bien avant Bill Clinton et Monica Lewinsky, la Maison Blanche a abrité avec discrétion les amours illicites des présidents américains. John Kennedy était connu pour ses innombrables aventures. Franklin Delano Roosevelt est mort dans les bras de sa maîtresse. D'autres, plus obscurs et oubliés, ne s'en sont pas moins adonnés eux aussi à des plaisirs prohibés.
Tant que ces fredaines ne laissaient pas de traces tangibles, comme la naissance d'enfants, par exemple, on pouvait toujours faire semblant de les ignorer. Mais deux présidents américains, parmi les plus respectés, ont selon toute vraisemblance mis au monde plusieurs enfants illégitimes. Et pas n'importe lesquels.
Le 1er novembre 1998, l'Amérique déjà indisposée par l'affaire Lewinsky, se réveilla pour entendre encore pire. Thomas Jefferson, son vénéré troisième président et auteur de la Déclaration d'Indépendance aurait bien eu, comme certains historiens et descendants l'affirmaient, des enfants avec son esclave noire, Sally Hemings, née en 1772. Les résultats de tests sur l'ADN de la progéniture masculine blanche de Jefferson et sur celle de ses présumés descendants noirs, venaient de le confirmer.
L'Amérique blanche qui n'aime pas le métissage et encore moins que ses grands hommes se fourvoient avec des femmes noires n'a pas apprécié. Pendant près de 200 ans, les historiens s'étaient efforcés de nier l'affaire en traitant d'histoire montée de toutes pièces la tradition écrite et orale de la famille Hemings qui a toujours soutenu être descendue du président. La science leur a donné tort, de façon irréfutable.
Durant l'esclavage, comme le révèlent les milliers de témoignages récoltés auprès d'anciens esclaves après l'Emancipation, les viols d'esclaves par les planteurs étaient innombrables. Il y eut bien aussi quelques histoires d'amour, mais elles furent, de très loin, minoritaires. De la profanation des Africaines et de leurs filles est née la population noire de teint clair caractéristique des Etats-Unis.
Le cas Jefferson révèle une longue relation entre les deux protagonistes puisque le premier et le dernier fils de Sally - les autres n'ont pas eu de fils dont l'ADN aurait pu être testée - sont bien issus du Président. Il révèle aussi des rapports familiaux plutôt scabreux. En effet, Sally était la demi-sœur (de même père) de la femme de Thomas Jefferson. Sa grand-mère, une Africaine, avait eu une fille avec un marin anglais qui voulut les libérer, elle et son enfant. Leur propriétaire, John Wales, s'y opposa et fit de la petite métisse sa concubine. Ils eurent six enfants quarterons, dont Sally. Dans le même temps, John Wales eut plusieurs filles avec son épouse. L'une d'elles, Martha, épousa Thomas Jefferson. A la mort de Martha, Jefferson prit la très jeune Sally, 14 ans, pour maîtresse. Pas très reluisant.
Jefferson, esclavagiste convaincu et hypocrite invétéré, était propriétaire d'une centaine d'hommes, de femmes et d'enfants ; estimaient les noirs totalement inférieurs et se disait résolument opposé au mélange des races ... Il ne libéra jamais Sally Hemings ni aucun de ses esclaves mais donna leur liberté à ses enfants lorsqu'ils eurent 21 ans. La famille Hemings, depuis le début, a toujours revendiqué son ascendance jeffersonienne.
Après l'affaire Jefferson, vient de surgir ces dernières semaines, l'affaire Washington. Trois descendantes noires d'un homme nommé West Ford affirment que leur tradition familiale en fait le fils du premier président des Etats-Unis. Il l'aurait eu avec Vénus, esclave sur la plantation de son demi-frère, John Augustine Washington. West Ford fut le seul esclave libéré par Hanna, la femme d'Augustine Washington.
Pour conforter leur théorie, les descendantes de Ford ont demandé à ceux de la famille proche de Washington (on ne lui connaît pas d'enfants) de procurer aux scientifiques des échantillons de leur ADN. Pour l'instant tout le monde a refusé ; échaudé sans doute par l'affaire Jefferson. Sans test scientifique, il sera difficile aux descendantes de West Ford de faire admettre qu'elles viennent en droite ligne de George Washington. Quelques historiens veulent bien concevoir que Ford ait pu être le fils d'Augustine ou même d'un de ses fils, mais personne pour l'instant n'accepte la paternité du célèbre président. Les arguments utilisés ressemblent fort à ceux qui démentaient les relations entre Sally Hemings et Jefferson. Washington aurait été trop moral, trop conscient de son rôle et de sa stature pour se permettre de forniquer avec une esclave. On a vu ce que ce genre de raisonnement a donné.
Une chose est certaine, si l'on avait su depuis le début que Jefferson (et peut-être Washington) avait eu une maîtresse et des enfants noirs (ou, plus exactement octorons) il n'aurait jamais été élevé au niveau du mythe. Que son respectable président se soit vraisemblablement imposé sexuellement à une gamine de 13 ou 14 ans dont il était par ailleurs le maître absolu n'a pas choqué l'Amérique. Personne ne l'a accusé d'avoir été un violeur pédophile. Mais qu'il ait eu une liaison avec une femme considérée noire - bien qu'elle fut de couleur blanche -- et des enfants "de couleur" semble beaucoup moins acceptable aux Américains, même en cette fin de siècle.

- Sylviane Diouf pour Multicanal


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Déc 2008, 00:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mulâtres et Métis du Monde Index du Forum -> Lecture -> Revue de presse Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com