Mulâtres et Métis du Monde Index du Forum

Mulâtres et Métis du Monde
Bienvenue sur ce forum destiné aux Métis, à leurs parents, enfants et familles.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Couples mixtes ou l'éloge de la différence

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mulâtres et Métis du Monde Index du Forum -> Lecture -> Revue de presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MéliA438
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2008
Messages: 462
Localisation: Canada
Âge: 28
Féminin
Origines: Afrique/Antilles

MessagePosté le: Sam 20 Déc 2008, 00:36    Sujet du message: Couples mixtes ou l'éloge de la différence Répondre en citant


Couples mixtes ou l'éloge de la différence
par Katarzyna Klim - Amabilia.com -


"Pourvu qu'il soit bon et qu'il t'aime." D'un bout à l'autre de la planète le discours maternel ne change pas. Seulement voilà, l'amour, lui, oui. Le vôtre a le teint foncé, le sien a un autre dieu. Plus de mariages arrangés, mariages de raison, pour préserver le nom, l'argent, le statut social, la tradition. Plus de confinement à des ghettos culturels. Pour les générations qui ont grandi à l'ombre des chartes d'égalité et qui ont vu tomber des murs de préjugés et des barrières raciales, ces genres d'union ne signifient plus grand-chose. D'ailleurs aujourd'hui, on ne se marie plus tellement; souvent plus par désir personnel que par conventions sociales. Au risque de sortir les violons, effectivement l'amour ne respecte que rarement les frontières. Rapprochés par les grands centres urbains, les lieux de travail ou les copains, les couples mixtes sont devenus une réalité du quotidien des sociétés occidentales. Ils font partie des statistiques, font l'objet d'émissions de télévision, soulèvent des débats, quelquefois des tollés familiaux. Ils s'aiment, ils achètent des meubles, ils ont des enfants. Zoom sur une vie en double mixité.

Pour éviter les malentendus, "couple mixte" signifie union entre deux personnes de religion, de race ou de nationalité différente. Souvent étonnés lorsqu'on leur pose des questions sur leur relation, ils la voient comme toute autre, un brin plus enrichissante. Certainement aussi parce qu'ils ne sont pas tombés amoureux d'une couleur de peau ou d'une culture mais d'un sourire, d'une personne en chair et en os. Parfois nés à deux points du globe opposés, la plupart d'entre eux ont grandi dans les mêmes villes, fréquentés les mêmes cours et leur choix d'un partenaire n'est pas seulement basé sur une attirance mutuelle. Petit coup d'exotisme? Sûrement pas. Ils recherchent des valeurs, des goûts et surtout une vision similaire du monde, représentative de leur réalité. Parmi leurs proches, on retrouve des mini tours de Babel, la diversité ils y plongent, moins attachés à leurs traditions, ils en forment eux-mêmes, mélangeant en harmonie différentes coutumes et façons de faire.

Ce sont aussi les couples où être à l'écoute de l'autre est plus primordial, où la tolérance et le compromis occupent une grande place. Un regard extérieur jette un tout autre éclairage sur sa culture d'origine et ses valeurs. En plus des ajustements habituels du train-train de vie de couple, ils ont un défi supplémentaire. Cela ne veut pas nécessairement dire qu'ils passent leur temps à faire des compromis. Il n'y a pas de guide survie spécial.

Une façon d'éviter une spirale d'incompréhension: enlever ses lunettes roses et mettre cartes sur table. Dans un couple mixte, faire des sacrifices par amour, repousser les questions épineuses peut conduire droit à la catastrophe. Un jour, ils se rendent compte que les fréquentes visites improvisées de belle-maman et des cousins l'exaspèrent au plus haut point, lui qui chérit son indépendance et sa vie privée. Et elle ne peut plus cacher son irritation à voir comment lui et son frère se renvoient indifféremment la balle, à savoir qui ira voir les parents qu'ils n'ont pas vu depuis Noël dernier. La conception du couple, la place de la famille, le rôle de la femme au foyer jusqu'aux petits détails propres à chaque culture peuvent devenir zones de friction. Questions délicates à discuter tout de suite.

Tous seuls sur un nuage, les tourtereaux reviennent bien vite à la réalité lorsqu'il est temps de faire les présentations à la famille. Même si plus de 80% des Canadiens disent être confortables, voire très à l'aise avec les mariages mixtes de leurs enfants, 13% d'entre eux n'accepteraient jamais d'entrer en relation avec quelqu'un d'une autre origine. Voici ce que précisent les données du dernier sondage mené par Ipsos Reid en mars 2005. Et pas seulement pour les familles canadiennes ou québécoises "pure laine". Beaucoup de communautés voient d'un très mauvais œil que leur progéniture transgresse les nationalités d'origine. "Qui prend mari prend pays". Voilà le résumé des craintes de papa et maman face aux couples mixtes. Crainte de voir leur propre culture s'effriter au contact de l'autre, de tout ce bagage qu'ils ont jalousement essayé de transmettre et auquel ils tiennent beaucoup. Issus de couples non exogames, ils s'imaginent mal comment leurs enfants pourront faire face aux difficultés d'un mélange. Ostracisme de l'entourage, éducation problématique des petits-enfants, tous les scénarios y passent. Les couples subsistent, se marient et les familles s'en accommodent parfois très bien, parfois à regret.

Bien que conscients d'un racisme politiquement correct qui toujours, sous prétexte de couleur ou de religion, fait irruption même dans les sociétés les plus tolérantes, les couples mixtes ne croient pas à un scénario aussi fataliste que leurs parents. En dix ans, les couples ont augmenté de 10% au Canada, les couples mixtes eux de 35%. Ils ont aussi plus fréquemment des enfants en démontant du même coup le mythe de crise identitaire des bambins issus de deux origines. Certains murs sont tombés, les remarques désobligeantes, les regards scandalisés ne sont plus monnaie courante dans les rues. Mais il est faux de dire que tout est bien qui fini bien. L'aveuglement que provoquent les différences entre les cultures, les idées préconçues ont des racines profondément ancrées; votre élu peut avoir tous les qualités du monde, son teint ou sa croyance peuvent faire tout disparaître aux yeux d'un entourage traditionaliste. Aucune explication n'est possible, les larmes, les efforts continuels n'y feront rien. Rationalistes s'abstenir. Choix douloureux. Parfois on coupe les ponts parfois on brise des coeurs. Alors, deux cultures peuvent-elles faire un seul bonheur? Témoignages.

Témoignages

- Marie-Ève, 26ans, et Carl, 28ans, union libre, pas d'enfants
- Seloua, 27 ans, et Étienne, 30 ans, séparés, 1 enfant
- Avis d'expert

Votre point de vue:
Il arrive que certains couples mixtes rencontrent des réticences de la part de leur famille pour leur relation. Selon vous, un couple mixte devrait-il mettre en péril sa relation à cause de l'opposition de son entourage, en particulier celui de sa famille?

http://www.amabilia.com/cgi-bin/ultimatebb.cgi?/topic/19/188.html
 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Déc 2008, 00:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mulâtres et Métis du Monde Index du Forum -> Lecture -> Revue de presse Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com